África

  • DIX ANS D'EXISTENCE

    « Voici le jour que fit le Seigneur, jour de fête et de joie » !  Oui, la  triple cérémonie de bénédiction des bâtiments scolaires, de dix ans d’existence du complexe Scolaire Francisco Palau de Kinshasa et la célébration des sacrements (baptême, communion et confirmation) est un motif de joie pour nous rassembler aujourd’hui. Cette journée du 04 novembre a commencée par une célébration Eucharistique présidée par Monseigneur l’Evêque Fidèle NSIELELE –ZI- MPUTU accompagné par quelques prêtres qui ont concélébrés ; dont le curé de la paroisse Notre Dame du Rosaire.Celui-ci fait une homélie que l’on peut résumer en quelques lignes :  Dix ans qui concrétisent le charisme du bienheureux Francisco Palau pour l’éducation de la jeunesse. Dix ans qui équivalent à un travail de dur labeur pour un lendemain meilleur. Nous ne cesserons de le dire à qui veut bien l’entendre que, la jeunesse est l’espoir de nos familles respectives, de nos églises et de notre société. Mais il ne s’agit pas de n’importe quelle jeunesse. Nous faisons allusion ici à celle qui sera bien formée. C’est impérieux de voir que Dieu a confié aux parents de s’occuper légitimement de tout enfant et de tout l’enfant. Nous croyons fermement que la jeunesse est un immense réservoir d’énergies, de potentialités tant spirituelles, morales qu’intellectuelles. Mais pour que cet énorme capital de renouveau profite à la nation congolaise, l’enfant doit être bien éduqué. C’est là la tâche des parents, le devoir de l’église et le souci de la société. Chez les Sœurs Carmélites Missionnaires Thérésiennes, l’enseignant s’y attèle. L’enfant du Complexe Scolaire Francisco Palau lance un cri pathétique à toutes ces structures de ne pas démissionner à leur devoir sacré : un bel élan d’encadrement de la jeunesse, surtout le plan spirituel, moral et intellectuel. Dans son discours : la sœur Godelive NGEMULO a remercié les sœurs pionnières, Gemma Miro Catala, Marie Thérèse Mbura Tarie et Irène Nyongonyi. «  Merci pour les sacrifices consentis pour que l’implantation de cette école soit effective. Les débuts n’étaient pas du tout faciles J’en suis témoin.  Chères sœurs, vous avez semé, d’autres ont arrosé. Dieu fait croître progressivement. Vous avez laissé des traces que personne n’oubliera. L’histoire le dira ».  Remerciant également, la sœur Victorine BagalwaAmaniSifa, qui dans son mot de circonstance nous dira : « de continuer à unir nos forces pour mener à terme ce que nous avons commencé. Tout ce qui s’est réalisé durant toutes ces années est le fruit de beaucoup de sacrifices de plusieurs personnes citées et non citées… »Contemplez ces photos qui illustrent cette joyeuse et belle journ&eacut […]

  • Clausura del III Capítulo de la Provincia “Sta. Teresita del Niño Jesús”

    Hoy le dimos la bienvenida a la hermana Provincial, Angeline Dakouo, quien proveniente de Roma llegó a Nairobi y pudo estar en el último día del Capítulo. En un ambiente cargado de emoción, hizo su juramento como Provincial y la saludamos deseándole lo mejor y comprometiendo nuestro apoyo y ayuda. Con ... […]

  • Huitième jour: Un jour différent …

    Lever a 6h30, et Messe plus Laudes a 7h00. Dans son homelie aujourd’hui, le P. Apollinaire nous invité, comme personnes consacrées, a chercher et accomplir toujours la Volonté de Dieu et a fortifier notr et a fortifier notre identité charismatique et avoir un sens d’appartenance. A 9h00 nous nous sommes ... […]

  • Octavo día: Una tarde diferente…

    Comenzamos el día con el rezo de Laudes y la Eucaristía. En la homilía, el P. Apollinaire insistió en que, como consagradas, tendriamos que buscar y cumplir siempre la Voluntad de Dios y fortalecer nuestra identidad para tener un fuerte sentido de pertenencia . Nos reunimos en la sala capitular ... […]

  • Jour 7: Élection de l’équipe provinciale d’animation et de gouvernement

    Une journée três intense. A 7h nous avons chanté les laudes puis nous sommes allées directement prendre le petit dejeuner. A 8h 30 nous nous retrouvons dans la salle. Apres un chant a l’Esprit Saint, et une priere breve faite par la sr Ma Jose, Sup. Generale , la secretaire ... […]

  • Séptimo día: Elección del nuevo Equipo de Animación y Gobierno

    Ha sido un día muy intenso, a las 07:00 hrs. comenzamos el día alabando a Dios con el rezo de Laudes y luego el desayuno. Nos reunimos en la sala Capitular, invocamos al Espíritu Santo con un canto y hermana María José hizo una breve oración. La secretaria hizo la ... […]

  • Nuevo Equipo Provincial de Animación y Gobierno

    Hoy, después de mucha oración y discernimiento, la Asamblea Capitular ha votado a la nueva Provincial de nuestra Provincia. La hermana elegida ha sido ANGELINE DAKOUO SALINA  que se encuentra actualmente en Roma finalizando el curso de formadores en el Instituto Pontificio de Espiritualidad del Teresianum.  Hermana Angeline nació en la localidad de ... […]

  • Sixième jour: le travail du chapitre continue… Demain les élections

    Journée très chargée. Nous avons commencé comme les autres jours avec l’Eucharistie et Laudes. C’était la mémoire liturgique du Cœur Immaculée de la Vierge Marie. Le P. Apollinaire nous a faite une profonde méditation sur la mission de la Vierge Marie en insista sur son Cœur Immaculée. Un cœur ouvert ... […]

  • Sexto día: Jornada previa a la elección del Equipo Provincial de Animación y Gobierno

    Hoy fue un día muy intenso. Comenzamos, como otros días, con la Eucaristía y laudes en memoria del Corazón Inmaculado de María. El P. Apolinnaire nos hizo una profunda meditación sobre la vida de María, insistiendo en su Inmaculado Corazón. El corazón de María no es inmaculado por no tener ... […]

  • Dia quinto: Seguimos trabajando el documento capitular

    Comenzamos el dia con la Eucaristía. Celebramos la solemnidad del Sagrado Corazón de Jesús. En la homilía, el P. Apollinaire nos invitó a ser como Cristo dejándonos transpasar el corazón dando vida  a nuestros hermanos, a los más pobres. Amar como Él, dar nuestra vida como Él. Al llegar en ... […]

  • Jour cinq: Nous continuons à travailler sur le document de chapitre

    Nous commençons la journée par La Messe solennelle du Sacrée Cœur de Jésus. Dans son homélie le P. Apollinaire nous invité a contempler le Cœur de Jésus, transpercé et a imiter cet amour qui l’a conduit a la mort. A nous laisser transpercer le cœur par la misère des nos ... […]

  • GOMA : Détente entre le Centre de Santé de Référence Carmel et la Rawbank

    Qu’il est bon, qu’il est doux…      pour des frères et sœurs de vivre ensemblePremier Mai : Fête des travailleurs sous le patronage de Saint Joseph.A Goma,  Ce jour a été une belle journée de détente entre le personnel du centre de santé de référence Carmel et ceux de Rawbank (une banque de la République Démocratique du Congo), les sœurs carmélites missionnaires thérésiennes, leurs postulantes et les amis.0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=La journée avait mal commencé par la pluie, et la tristesse voulait s’installer, mais celle-ci cessa au bout de 30 minutes. La joie revenue, nous nous mirent en route vers 10h15 pour Buhimba.Arrivés à Buhimba,  nous avons retrouvé nos amis de Rawbank venus nombreux, nous étions environ cent quarante personnes heureuses de se retrouver pour ce moment.Après un moment de partage et de rires, nos  différents joueurs se préparèrent au match qui commença à 11h20.Ce fut un moment d’intense émotion, les deux équipes étaient bien entrainées et le match fut spectaculaire, la foule était enthousiaste, encourageant  les équipes et les stimulant par  des cris et des applaudissements. Apres 90 minutes d’efforts, Rawbank  gagna finalement  Carmel de 2 buts à 1.La journée continua au bord du Lac où un repas convivial nous attendait, la journée devenait de plus en plus radieuse avec une lumière magnifique.Les festivités continuèrent par un bon repas ;  une détente joyeuse, avec des danses, les cris des enfants courant partout et le gâteau  coupé par messieurs Alain et Junior en compagnie de la sœur Irène et Sœur Anastasie.La journée s’est terminée dans la joie, une bonne ambiance et les remerciements donnés de part et d’autre.Merci au Seigneur  pour sa grandeur et pour sa protection durant cette journée. […]

  • GOMA: AU CENTRE DE SANTE DE RÉFÉRENCE NOTRE DAME DU CARMEL, ON OPÈRE LES MALADIES DE LA PROSTATE

    Dimanche des Rameaux, un jour béni…                                                                  adieu la prostate !Soeur Judith Finkecmt/GomaAu centre de santé de référence Notre Dame du Mont Carmel, un événement s’est passé, un papa âgé de 86 ans a été opéré chez nous.Il est marié, père de 30 enfants, originaire de Masisi. Il était arrivé la veille de son hospitalisation, accompagné par quelques- uns  de ses enfants et a été préparé sur tous les plans pour l’opération.Il avait attendu parler  de nous et de ce que nous faisions grâce à un de ses amis déjà opéré chez nous de la prostate. La prostate, en d’autres termes, l’hypertrophie bénigne de la prostate est une maladie de plus en plus fréquente qui touche les hommes à partir de 60 ans en général, une maladie handicapante et qui fait honte vu les signes qui l’accompagnent. Un secret bien gardé dans les familles.Notre malade souffrait depuis 10 ans et peu de gens connaissait sa maladie. C’est notre  troisième opération et elle a eu lieu le dimanche des rameaux, prémices d’une nouvelle renaissance. L’opération a débuté à 12H et s’est terminée à 13h30, elle a été  effectué par Docteur KIMONA Assisté de Docteur GUY et de la sœur Anastasie KAHASHA. Tout s’est bien déroulé avec la grâce de notre Seigneur.En ce moment il est en salle de réveil pour une irrigation qui durera 4 jours et une surveillance stricte. Il se porte très bien et s’alimente déjà depuis lundi. La nouveauté est que l’opération comme pour les autres s’est faite sous anesthésie locale, le patient reste conscient.Il est heureux de constater que notre Centre de santé de référence est devenu un point de mire pour aider à traiter cette maladie et apporter ainsi joie, espérance et réconfort à de nombreuses familles.Que le Seigneur continue à se servir de nous pour répondre aux  besoins de la population de la ville de GOMA et pour sa plus grande gloire. […]

  • GOMA: RÉCOLLECTION DE CARÊME AU CENTRE DE SANTE DE RÉFÉRENCE ND.DU MT CARMEL

    L’endurance dans les épreuves…Ce dimanche 11 mars 2018 a eu lieu au Centre de Santé de Référence Notre Dame du Mont Carmel de Goma/Katindo,  une récollection entre nous,  famille du centre de santé afin de marquer ce temps de Carême. Certains malades étaient présents désirant participer également. La journée avait commencé par une forte pluie faisant douter de la bonne marche de notre journée. La recollection prévue à 11h a finalement débuté vers 12h. Elle a été animée par le Père Roberto, prêtre du Chemin Néo-Catéchuménat. 0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0=0Le thème enseigné et médité était « L'ENDURANCE DANS LES ÉPREUVES ».En partant de deux passages bibliques Matthieu 24, 12-13 et Marc 13,12-13, le prédicateur nous a demandé de ne pas confondre épreuves et châtiments, de ne pas penser  que  toutes les épreuves viennent du malin mais au contraire d'avoir la Foi et L'endurance face aux épreuves, les deux étant nécessaires pour gagner la longue course de la vie pour la vie éternelle. Pour cela, nous devons être léger et nous dépouiller de tout.Il nous a aussi invité à nous réjouir des épreuves qui nous affermissent et nous vivifient.  Il est important de savoir que la persévérance et l'attachement à Dieu d'un cœur résolu et au Christ sont à cultiver pour y arriver et non la rapidité et la force.Face aux épreuves certaines réactions sont essentielles comme la repentance,  l'engagement au Christ, la lecture de la Bible et de les relations justes et correctes. Et nous devons également d'apprendre à endurer, à demander avec insistance au Seigneur  les vertus théologales et cultiver les vertus cardinales.Après une magnifique Eucharistie où, pendant l’homélie, le Père nous a exhorté à la persévérance et à accueillir l'amour immense du Christ  dans nos cœurs.  La journée s'est terminée par un partage fraternel dans une ambiance joyeuse.Nous disons merci au Seigneur Tout Puissant pour tant d'Amour et de Bonté. Et aussi pour cette magnifique journée. […]

  • SYNTHESE DE L’ASSEMBLEE DE L’USUMA-KIVU

          LA VIE CONSACRÉE ET LA GESTION DES BIENSSoeur MAMISA KATUNGUcmt/ GOMALes assises de cette Assemblée ont été à l’INSTITUT SUPERIEUR DE PASTORALE FAMILIALE (ISPF) en sigle à BUKAVU, du jeudi 9 au samedi 11 mars 2017. Membres participants : 48 congrégations représentées par 59 religieuses composées  des Supérieures majeures ou leurs déléguées, les supérieures et économes des communautés locales et les gestionnaires des différentes œuvres des congrégations et des diocèses.            1er jour : le 9 mars 2017A 9h nous avons commencé les assises par la célébration Eucharistique présidée par l’Archevêque de BUKAVU, Mgr François Xavier MAROY, concélébrée par le Révérend père Wenceslas KIAKA, Directeur du Centre  de Spiritualité AMANI. Les lectures ont été du jour : Esth14, 1-14 ; Ev. Mt 7, 7-12. Dans son homélie, l’ordinaire du lieu a insisté sur la prière qui doit caractérisée les personnes consacrées à l’exemple de la Reine Esther qui a prier et intercéder pour son peuple.  Comme jésus entrons dans le désert de notre cœur (notre vie) pour prier ; poursuit le célébrant ; cependant il nous faut prier avec précision ; c’est-à-dire savoir quel est l’objet et la finalité de notre prière. Pendant ce temps de Carême efforçons nous de vivre la loi d’Or, « Faire aux autres ce qu’on aimerait qu’on fasse pour soi » Après la célébration, nous avons eu un moment de pause avant de rentrer dans la salle pour le mot d’ouverture des Assises qui sera dit par l’archevêque.            MOT D’OUVERTURE DES ASSISESDans son mot d’ouverture, l’archevêque a insisté sur 3 points très importants par rapport au thème de l’Assemblée.1. l’Utilité des Biens matériels ; 2. Manière d’acquérir les Biens ; 3. Manière de gérer ou d’administrer  ces biens: les personnes consacrées doivent administrer avec un esprit de détachement sincère et volontaire. Avec abnégation en sachant que nous sommes dans le monde mais sans être du monde, ainsi voir les Biens dans leur finalité qui est celui de SERVIR Nous reconnaissons que les moments sont durs, en faisant allusion a l’insécurité et l’instabilité politique, mais n’ayons pas peur car le maitre qui nous envoi est vainqueur du monde ; sur ces mots je déclare ouvert les assises de l’Assemblée. Après un moment de pause nous avons eu la première conférence avec le Révérend père KIAKA ,sj.Thème : Quelques critères et principes pratiques d’orientation pour la Bonne Gestion des Biens dans les Instituts de vie Consacrée. Documents de référence : Code de Droit Canonique et la lettre circulaire, publiée le 2 Aout 2014, par la Congrégation pour les Instituts de vie Consacrée et les Sociétés de Vie Apostolique. Dans sa conférence le père a insisté sur 4 points saillants qui sont :1. l’utilité des Biens2. quelques principes3. les protagonistes dans la Gestion des Biens4. les recommandations1. les biens matériels sont nécessaires et certains indispensables pour la vie et l’épanouissement des personnes consacrées. Même nos apostolats poursuit  ont besoin des biens matériels pour leur accomplissement. Cependant la question se pose, comment acquérir ces biens ? Les biens des personnes consacrées doivent être acquérir dans l’esprit de vœu de pauvreté évangélique et garder Jésus comme unique BIEN qui dépasse tout.2. Principes à éclaircir : Gestion, qui a comme synonyme, administration c’est l’ensemble des actes orientés à la conservation et à l’amélioration du patrimoine ecclésiastique, à la perception et à l’emploi de ses revenus et ses fruits. Dans le sens large ; gérer c’est l’ensemble des actes que quelqu’un pose dans le sens d’acquérir, de protéger, de conserver, d’améliorer, d’augmenter, de mettre en valeur des biens matériels, de les aliéner (les vendre), d’employer leurs revenus ou fruits. Les actes d’administration sont classés en deux : Administration extraordinaire et Administration ordinaire.  L’administration extraordinaire est les actes inhabituels, qui sortent de la vie quotidienne (Acheter ou vendre un terrain, un véhicule, construction d’une maison, achat des meubles ou immeubles… Les actes d’administration ordinaire, sont celle de chaque jour,   achat des nourritures, consultation d’un malaise auprès du médecin, paiement de factures d’électricité et l’eau…3. Les protagonistes dans la gestion des biens ; c’est-à-dire ceux ou celle qui agissent en premier lieu dans cette gestion. Premièrement les  supérieures majeures et leurs économes, et deuxièmement les  supérieures locales et leurs économes. Les supérieure(es) ont l’obligation de nommée officiellement les économes et reconnaitre leurs pouvoir, cependant le ou la supérieure a le pouvoir et l’obligation de contrôler et surveiller les dépenses faites par l’économe, mais leurs tâches sont bien différente ; par conséquent le supérieur ou la supérieure ne doit en même temps être supérieur et économe, c’est une erreur grave s’il y a les supérieures qui sont en même temps économes. Le supérieur ou la supérieure a l’obligation d »évaluer avec l’économe si les dépenses faites répondent encore au budget et statut de la congrégation selon la ligne de sa pauvreté et pour l’épanouissement des membres qui peuvent être informé par rapport aux dépenses, mais les premiers protagonistes dans l’action sont : les supérieurs et les économes. L’économe n’est ni le  garçon ni la fille des courses du supérieur ou de la supérieure, sont des collaborateurs » ou collaboratrices ». Avant d’entrer en fonction l’économe doit :Inventorier les biens de la congrégation et du diocèse ou de tiersIl doit savoir et avoir tous les documents légaux qui justifient l’appartenance de ces biens à la congrégation.Il (elle) doit connaitre les comptes bancaires, les hypothèques, les dettes et les redevances de la congrégation. Les éléments ou aspect qui aideraient l’économe à agir : La maitrise du statut de la congrégation, les mécanismes de recouvrement que la congrégation utilisent, les salaires et les contrats des sœurs qui travaillent dans d’autres structures, savoir les document et les avantages qui les couvres dans leurs travail, sinon l’économe a le droit de faire le recouvrement et exiger les explications si l’un ou l’autre aspect ne pas clair.4. les recommandations : Par rapport à cette gestion des biens dans la vie consacrée : Que les congrégations forment les sœurs dans ce domaine. Le temps de confier aux sœurs ou frères cette fonction par simple confiance ou ancienneté dans la congrégation est déjà passé, il faut la compétence. Que cette formation commence dès le Noviciat par des petites notions sur la comptabilité et l’informatique, parlons de ce sujet à nos jeunes sans tabou.Que les supérieures nomment officiellement les économes et leur donnent le pouvoir d’agir dans la confiance et selon les différents statuts des Instituts.Que les économes rendent compte à la communauté dans la transparence.En bref : les biens doivent être au service et épanouissement des membres, de l’œuvre et de l’apostolat. Nous sommes tous économes d’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement, par conséquent la coresponsabilité est très importante dans la gestion des biens, tous ou toutes sommes intendant(es) qui doivent rendre compte.            2è jour : vendredi le 10 mars 2017-03-15Thème : Gestion des Biens dans nos communautés : Défis et témoignage. Ce thème a été développé par la Sœur Yvette Galy LoveLa sœur Yvette de la congrégation des Religieuses de l’Instruction Chrétienne(RIC) et Administrative de Budget ou Gestionnaire a l’ISPF a insistait sur ; les catégories des biens économiques,  la classification des biens matériels et la classification des services. Les biens en soient gardent leurs importances et leurs pesant d’or. Ils deviennent source de conflits quand les membres perdent le sens du bien commun pour de fin personnel. Saint Thomas dit « Au bien d’un seul on ne doit pas sacrifier celui de la communauté : le bien commun est toujours plus Divin que celui de l’individu » ainsi les congrégations doivent se livrer a un exercice très intense de planification des besoins dans le temps et dans l’espace en tenant compte des moyens disponible et l’apostolat de la Congrégation , poursuit- t- elleConclusion : Nous devons gérer nos biens avec efficience dans l’ordre de l’utilité de chaque besoin, fournir l’effort de ne pas être trop exigent(es) envers la congrégation, que chaque membre se pose la question quand il demande «  est ce que j’ai vraiment besoin de ceci » tout en tenant compte des moyens disponibles.Nous devons chercher comment améliorer ce que nous possédons, gérer dans la clarté et le souci du bien commun. Nous devons étudier et voir les modalités d’avoir les biens tout en restant fidele a notre vocation et vœu de pauvreté, nous confier à Jésus qui nous a appeler et est vainqueur du monde.Toutes ces conférences étaient suivies par des travaux en groupes et des mises en commun dans la salle suivi de la conclusion du conférencier.                        3è jour : samedi 11 marsCette journée a été réservé pour la lecture des différents  Sous Usuma, les élections de la nouvelle équipe de Usuma Kivuet des visites des différents sites, notamment ; le monastère de Murhesa, les nouveaux bâtiments de l’Université Catholique de Bukavu et le Mausolé des Archevêques a la cathédrale Notre Dame de la paix. […]